Accueil > Bienvenue > L’art topiaire

L’art topiaire

  • La grosse dame


    Le nom TOPIAIRES provient de l’époque romaine. « Topiarus » était en fait le terme que Pline (62-113 après J.-C) utilisait pour désigner ses jardiniers. L’art topiaire, la maîtrise du modelage de structures végétales, était déjà pratiqué au premier siècle de notre ère. Les jardiniers de Pline étaient en effet des esclaves égyptiens et syriens. Ils taillaient déjà des massifs de buis aux initiales de leur maître. Les romains réalisaient également des animaux sauvages et des figures mythologiques. Le déclin de l’empire romain marqua la fin de l’art topiaire. Il faut attendre la renaissance pour que l’art topiaire renaisse de ses cendres.

    Contrairement à ce que l’on pense d’habitude, les Buxus sempervirens, ne sont pas les seuls végétaux utilisés pour la réalisation des topiaires, beaucoup de plantes s’adaptent à ce mode de culture : l’if, le laurier, le fusain, le houx, le cyprès, le taxus, ...

  Durbuy, c'est aussi

Rechercher

Tourisme
La base de données
Commerces
Les bonnes adresses
A ne pas manquer
Actualité touristique du moment
Japon
Relations belgo-japonaises
Les randonnées
Cartes et autres documents
Le Parc des Topiaires
Une visite inédite
Vos déplacements
La Mobilité

Office Communal du Tourisme
25 Place aux Foires,
6940 Durbuy-Vieille-Ville
+32 86 219 868
tourisme@durbuy.be
Famenne Ardenne
La région